ski d'occasion (1)

Comment choisir un ski d’occasion ?

Vous voulez vous procurer une paire de skis d’occasion, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de soucis on va vous indiquer comment procéder ! Acheter cet instrument n’est jamais une mince affaire, il y a plusieurs éléments qu’il faut prendre en compte. Découvrez là tout ce que vous devez savoir pour choisir votre ski d’occasion.

S’interroger sur son profil de skieur

Pour commencer, vous devez d’abord vous interroger sur la paire de ski dont vous avez besoin pour votre activité. Il est inutile de se lancer sur une marque ou une autre sans toutefois savoir si elle nous sera bénéfique ou pas. Si la marque ou le modèle ne correspond pas à ce que vous allez faire, ce n’est pas la peine de vous engager.

Sur ce point de vue, identifier votre ski d’occasion va consister à poser plusieurs questions. Par exemple si vous êtes un descendeur d’occasion (un peu moins de six chaque année) ou régulier. Vous pouvez aussi vous demander si vous aimez glisser sur la piste en station ou alors vous préférez aussi rester hors-piste.</P<>br> En fonction des réponses que vous allez obtenir, vous allez orienter votre choix de ski d’occasion vers une gamme. Parmi celles que vous pouvez choisir, il y a la piste contrôle accessible, une piste de performance, freeride, all-mountain, rando.

Quelles sont les questions à se poser avant de choisir un ski d’occasion ?

On ne peut pas faire un bon choix de ski dès le premier regard, car, comme on le dit souvent, l'apparence est très souvent trompeuse. Pour ne pas vous faire « enrouler », voici quelques questions à se poser.

Qui vend l’outil ?

Cela peut paraître flou à première vue, mais ça ne l’est pas du tout. Cela vous donnera quelques indices sur l’état de l’objet et s’il a déjà beaucoup été utilisé. Connaître si le vendeur est un professionnel du ski, un amateur, un loueur, un athlète, etc va forcément influencer votre choix.

Ont-ils beaucoup été utilisés ?

Généralement, cette question s’accompagne de celle de savoir si les skis sont abîmés. Acheter un ski d’occasion veut forcément dire se procurer un outil qui a déjà été utilisé. Mais le problème n’est pas là. Il s’agit ici de savoir s’il va bien nous servir et sans causer de problème. S’il s’agit d’un pro du ski, cela veut dire qu’il a forcément beaucoup skié par rapport à un amateur.

Que devez-vous éviter ?

Vouloir un ski d’occasion est bien, mais si vous ne faites pas attention vous risquez de regretter votre choix. Pour cela, il y a plusieurs éléments que vous devez absolument éviter pour profiter au maximum de votre trouvaille.

Les vieux skis de location

Cela va de pair avec les vieux skis. Très souvent, les skis de location ont des prix très alléchants ; mais ne vous faites pas avoir, car le revers est souvent amer. Les skis de location sont en majorité fatigués même étant bien entretenu. Cela est valable aussi pour le ski d’occasion trop vieux.

Acheter sans avoir vu

Sauf s’il s’agit d’une pièce de collection, ne faites pas l’erreur d’acheter un ski d’occasion dans ces conditions. Les photos que vous voyez ne sont pas toujours les bonnes. Vous pouvez faire un contrat sur le Net, mais il vaut mieux se rendre sur place.

Vous aimerez surement...

TOP